Paul Wall - Get Money, Stay True

Publié le par Tuân

Money must be funny

Get Money, Stay True


Le bizz tourne bien pour Paul Wall. En plus d'être le fer de lance de la très renommée Swisha House, d'être bijoutier pour stars (de mauvais goûts), et flirt potentiel de Brooke Hogan, monsieur Paul Slayton de son vrai nom n'a plus seulement du platine autour du cou et dans sa bouche, mais également contre le mur de son living room. Normal, vu le succès de son précédent album qu'était l'excellent The People's Champ. Mais après un tel parcours, est-ce que la vie de ce natif de Houston a changé ? Que nenni. Le titre de son dernier disque, Get Money, Stay True, est on ne peut plus évocateur quant à son état d'esprit : brillant, mais en tout cas pas au sens d'intello. Et bien évidemment, ça le fait une fois de plus vu que Paul n'est pas pour rien le digne représentant d'une nouvelle Amérique blanche qui a beau pioncer dans le fumier mais qui arbore tout de même des grillz en guise de Saint Graal. À l'évidence, le People's Champ a dû redoubler sa maternelle au vu des rimes qu'il balance (Paul Wall, baby I'm the definition of playa / My skillz is so ill when workin the wood wheel) et des sujets traités ; mais on sait tous que le champ lexical du sud est plutôt restreint, et que les rimes à base de biz, G's, grillz, wheels, pills, freeze, groupies, hoes with heels, booties with Apple Bottom jeans et yesterday I ate chicken wings ont été assez utilisées. Mais le véritable problème, c'est que Paul Wall c'est un peu comme Hollywood Nights : on sait que c'est toujours la même chose mais on se fait avoir à chaque fois. Alors oui, Break Em' Off avec the legendary Lil Keke, Everybody Know Me avec Snoop Dogg, et I'm Real, What Are You ? avec Juelz Santana ont ce côté noix de coco qu'on cogne mais sont des grosses tueries. Et même les titres faciles sonnent plutôt bien (comme Tonight avec Jon B, bien meilleur que Oh Girl du précédent disque) ; alors que dire de plus si ce n'est que Mr.Lee, qui assure la majorité de prods, livre un taf un peu rébarbatif mais solide, et que Paul Wall invite Crys Wall au chant, aka sa femme. Alors deux certitudes avec Get Money, Stay True : Paul Wall va avoir une descendance intéressante (on ne se moque pas) et nous offre un bon album de crétin. Et moi je suis le roi des cons, haha.

_TN


img509/116/30ryogaac1.jpg


Clip de Break Em' Off f/ Lil Keke
Clip de I'm Throwed f/ Jermaine Dupri


Publié dans HIP-HOP : Chroniques

Commenter cet article

bussa 07/05/2007 21:48

Merde sorry!.... J'm bien ce skeud. En dessous de l'auter mais nice.

Tuân 08/05/2007 00:11

C'est rien gars. Et oui, moins nice que le précédent mais franchement efficace. Mais 3 porcs seulement, et oui.

systool 06/05/2007 13:20

Hollywood Nights... putain fallait le sortir, celui-là... ça existe encore???

SysT

Tuân 06/05/2007 14:21

Ah non, mais ça a souvent illuminé les samedis de mon enfance...

bussa 05/05/2007 13:03

LIKE A BOSS!!!!!!!!!!!

Tuân 05/05/2007 14:32

Presque, ça c'est Slim Thug...