Street Souldiez (Redbioul & Force Quartz) - Street Album

Publié le par Tuân

 img452/5231/aiglesp3.jpg  On Ki-Ki-Kick ça !





Alors que votre humble serviteur n'avait que peu apprécié l'album Juskobou Des Homiz Capables, bien qu'il faille reconnaître que quelques titres dont Retour à la Baz (un classique) étaient plutôt efficaces, ce fut avec une certaine appréhension que le téléchargement de The Street Album des rappeurs Redbioul et Force, en compagnie du beatmaker Quartz, s'effectuait sur mon PC préhistorique. La psycho-rigidité étant une collègue de longue date, je dus me rendre à l'évidence et me rappeler que Juskobou datait tout de même de 2004, que l'eau avait certainement coulé sous les ponts, et qu'il aurait été idiot de s'attarder sur des considérations aussi passéïstes. À première vue, le concept de ce Street Album est intéressant : une face A (si on peut le dire) consacrée à Redbioul toujours derrière le micro et parfois derrière les consoles, et une face B réservée à Force au Rap et à Quartz à la prod ; principe déjà utilisé pour leurs deux précédents CD promotionnels Street Souldiez, à la seule différence que le tracklisting est ici bien plus conséquent. La dubitativité se poursuit au vu des featurings et surtout au vu de certaines participations, comme celle du rappeur anglophone Imagery... mais qui diantre est ce quidam ? En fait, cette galette de rue se révèle être l'opus annonciateur du CD officiel de nos trois Street Souldiez genevois : un double album suivant la même ligne artistique que l'avant-goût chroniqué ici bas  ; quant au nom de l'illustre inconnu cité plus haut, il est le témoin d'une lointaine collaboration pour le très international projet Asphalt Themes qui devrait débouler tout prochainement. Ces voiles de mystère levés, on constate derechef que le doute évoqué plus tôt s'envole en l'espace d'un titre: On kick Ca, tuerie évidente aux relents Down South et au refrain irrésistible (en tout cas bien parti pour devenir le gimmick à la mode). Loin de se reposer sur cet amuse-bouche pantagruélique, servi qui plus est avec un excellent video clip, le banquet se poursuit avec la partie du CD de Redbioul dont le flow s'est grandement bonifié avec le temps et est soutenu par une voix gorgée se posant aussi bien sur des titres guerriers (le terrible Prelude) que réfléchis (comme sur Enfances Violées). La partie de Force Quartz n'est pas en reste, et bien que le phrasé quelque peu forcé et mâché du père Flavestrada puisse déstabiliser lors des premières écoutes, il s'avère plutôt agréable après un certain temps d'adaptation. De fait, l'attention sera plutôt portée sur le niveau des bonnes instrus de Quartz, mais une seconde écoute devrait vous permettre de relativiser ce problème vocal qui n'en est pas vraiment un. Bref, ce Street Album des Street Souldiez est un excellent apéritif avant le plat de résistance, à savoir (et pour rappel) le très attendu double album officiel. En attendant, on ki-ki-kick ça !.

_TN


Télécharger le Street Album
Site Impec Prod

MySpace Redbioul
MySpace Force
MySpace Quartz
MySpace Asphalt Themes



Commenter cet article

bussa 09/05/2007 09:27

Ca bouge bien sur geneve on dirait...

Tuân 09/05/2007 12:06

Ah net, et on va pas tarder à être envahi d'ici très très peu de temps. Beaucoup de bonnes choses arrivent, stay tuned.