Chromatiks - Un mot sur... Eponyme

Publié le par Tuân

img520/9229/commentairesgi7.jpg

Quelques semaines après la sortie de sa compilation Eponyme, Chromatiks a la sympathie de nous livrer quelques anecdotes sur son bébé. Morceaux choisis.



"Intro"

Je ne sais pas si les gens ont compris l'Intro, mais j'ai demandé à un ami bassiste du nom de David Rochat de jouer quelque chose de funky et simple au départ, et de le rendre dingue par la suite. Vient ensuite un gros beat sonnant Electro et West Coast, un peu pour montrer une évolution musicale.


"De quoi Je Parle ?" f/ Shaka
Il s'agit à la base d'un beat fait au Triton qui date bien d'il y a quatre ans. Il était très épuré, juste une ligne de basse, une batterie, et une guitare-synthé. J'ai rencontré Shaka via Privilège Records de Ankh avec Pouney. J'avais produit Mon Pote sur son street CD Étranger Chez Moi, donc il me semblait normal de l'inviter sur ma compile. Shaka m'a fait une tuerie... Au départ je trouvais que les paroles se répétaient trop, mais en fin de compte c'est peut-être le morceau que les gens préfèrent. Ce que j'aime bien dans ce morceau, c'est que ça passe d'un délire un peu léger à un discours plus sérieux et politique. Shaka a réussi à dégrader un thème en parlant de tout.


"De La Calle" f/ JCB, Mesty & Spiral
Je ne connaissais pas JCB et Mesty à la base, je les avais vu donner un concert Reggaeton une fois, et Spiral me les a présenté. Vu qu'il n'y avait pas de place pour le Reggaeton sur ma compile, je leur ai demandé de rapper avec Spiral. De La Calle, ça veut dire de la rue, tout simplement.


"Live The Way You Want" f/ Six & Flave
Pour moi, c'est le morceau West Coast par excellence de l'album. La rencontre avec Six & Flave a été faite au Studio Feelin' avec Shahrouz. Six est chilien, et on s'est tout de suite capté, et il est venu avec Flave au Studio 34 pour poser le tout. J'adore le refrain de Six.


"Parle-Moi" f/ MrO & Clé de Soul
MrO est une personne avec qui j'ai vraiment compris des tonnes de choses en matière de musique. Parle-Moi est en fait un morceau issu de l'album de MrO qui ne sortira jamais. C'est un ami de longue date, des années drogues même ! Clé de Soul est une chanteuse habitant vers Avully ou Bernex. J'avais envie de mettre ce morceau en tant que clin d'oeil à MrO qui a arrêté le Rap : je voulais lui faire comprendre que j'avais toujours une pensée pour lui.


"En Survie" f/ Bakry
C'est Ankh de Privilège qui m'a donné le contact de Bakry, un jeune français d'origines tunisiennes ou marocaines. Il a eu un album dispo dans les Fnac il y a un temps : Le Pacte. C'est un morceau dans la pure tendance du Rap français, très hardcore.


"Les Bras Hauts, La Tête Basse" f/ Inkonito
Inkonito, ce sont des gars de Plainpalais : Le Vicelard, MenakheM, J-Sem et DJ Media. Un bon délire Electro-West Coast. J'avoue que ce n'est pas mon morceau préféré, mais ça le fait bien.


"Influences" f/ Atila & DJ Dan

Alors Atila, c'est un mec du quartier et qui faisait parti de la Riposte, groupe dans lequel il y avait Paco, Illegal Atila et Basengo. À la base, je voulais que pas mal de gars de chez moi (NDT : Onex) posent sur mon CD. Atila a un grain de voix particulier qui colle bien avec l'instru mélancolique et sombre. DJ Dan est aussi un ami de longue date, il était déjà en train de faire du DJing à la maison de quartier quand j'étais bien plus jeune.


"Et Tu Craques !!" f/ Nega, Contact & Idyl
Nega avait posé comme condition de faire ce titre s'il pouvait venir avec Contact, ce qui ne m'a posé aucun problème vu qu'il s'agissait d'univers en plus. Ca a été difficile de tout mettre en place dans la mesure où ce sont des artistes qui sont occupés. C'est un son très club, commercial si on peut dire.


"Bienvenue dans le Ghetto" f/ Poison
Poison, c'est ce fameux parisien qui répète à longueur de temps son violent comme une bite en érection. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, Poison est un type vraiment sympa. Le son Bienvenue dans le Ghetto lui colle parfaitement à la peau. Ce mec est une machine, il est venu poser au studio le titre hyper rapidement : le premier couplet en une prise, et le second en deux prises. On voit que c'est vraiment un habitué des studios. J'ai rencontré Poison par le biais d'Ankh et de Pouney, alors que j'étais au studio de Pouney. Il y avait là-bas Patrick de Ménage À Trois, Poison, et des potes à eux de Paris. Ils cherchaient un chanteur sur un morceau, je leur ai chantonné un petit truc qui leur a plu et ai fait le refrain. La fois d'après, je suis retombé sur Poison et lui ai dit "voilà Poison, j'ai posé pour toi, à toi de poser pour moi". Ok, pas de problème pour lui, il est venu et c'était dans la boîte. Comme Poison n'avait pas beaucoup de temps, il a posé deux couplets ; j'ai par la suite demandé à DJ Madfunk de donner un peu de sa présence sur Bienvenue dans le Ghetto.


"I Ain't" f/ A-Lee
J'adore le flow d'A-Lee, dans la vibe Eminem et Talib Kweli. Les personnes ne comprenant pas l'anglais vont peut-être voir dans ce titre une suite d'insultes, mais A-Lee raconte l'histoire d'un mec qui perd son boulot, pète une case et bute son boss ! C'est un de mes beats préférés, et A-Lee a apporté une musicalité impressionnante. Je pense que c'est l'un des meilleurs titres de la compile. A-Lee m'a d'ailleurs pris du son pour son album à venir.


"Remets Ca" f/ V.I.R.U.S.
V.I.R.U.S. est le petit chanceux de la compile vu qu'un guitariste et un saxophoniste accompagnent son Rap. J'apprécie beaucoup l'ambiance musicale, très funky. Pour une fois, V.I.R.U.S. s'est lancé dans l'ego trip, exercice auquel il n'est pas habitué. Si vous avez déjà écouté ses autres morceaux, vous vous rendrez vite compte que c'est complètement différent, mais là il s'est bien prêté au jeu. Certaines personnes n'aiment pas son style de Rap, moi j'aime bien.


"Dimanche" f/ Intérimeurs

Intérimeurs, c'est comme toujours, on aime ou on n'aime pas. Mais pour leur âge, putain, ils sont très professionnels, on ne peut pas leur enlever ça. J'aime bien leur dynamique de groupe : le meneur, le manager... Et ça fonctionne bien, ils ont tout compris ces gars. Ce qui est surtout bien, c'est qu'ils sont jeunes. J'ai un petit coup de coeur pour Ego, car il a pris le beat comme je le voulais en rappant vite, en captant la vibe.


"Je t'Emmène dans mon Monde" f/ Neg+Ultra
J'ai connu ces gars-là durant un festival au Jardin Anglais, j'y avais participé à l'époque avec Spiral, et j'ai adoré ce qu'ils faisaient. Neg+Ultra, ce sont des parisiens installés en Suisse. Perso, je kiffe bien leur flow, c'est un de mes morceaux coup de coeur.


"Mon Rap" f/ Basengo & Braccobrax
Obligé que Basengo soit sur le CD, car c'est un gars du quartier. On a fait le beat ensemble, c'est-à-dire que Baseng' approuvait ou non ce que j'apportais au son. Ensuite, je lui ai dit que je n'avais pas pensé à Braccobrax, qui est un rappeur que j'adore. Basengo a l'habitude de bosser avec lui, et il l'a invité sur Mon Rap. Basengo rappe de façon très posée, et Bracco apporte une touche plus agressive et énergique.


"Nur ein Tag" f/ Gimma
Au départ je ne supportais pas le Rap suisse allemand, mais on peut dire que j'ai passé ce stade aujourd'hui, sans pour autant n'écouter que ça. Le gros souci, c'est que je ne comprends rien à ce qu'ils disent ! Gimma, on l'a eu grâce à Shahrouz, qui est un artiste qui marche très bien en Suisse alémanique. On a tout d'abord communiqué par e-mail assez facilement vu que Gimma parle pas mal de langues différentes, et je lui ai envoyé une palette de sons. Ensuite, je n'ai peu eu de nouvelles durant un bon moment en pensant que c'était grillé. Un jour, je reçois un mot de lui qui me dit qu'il arrivait dimanche à Genève pour faire le morceau. Lundi il était là, on est monté au studio, il a posé, je l'ai ramené à la gare, et il est reparti. Vraiment un type très sympa et très carré. Pour les non germanophones, Gimma parle du fait qu'il aimerait profiter d'une journée pour essayer d'être autre chose.


"Genève Music" f/ Enok Sainkel
Enok, c'est un gars que je connaissais vite fait. Je m'excuse auprès de lui pour avoir tronqué le titre de notre morceau : il voulait Genève Musik (avec un "k") et on s'est un peu disputé là-dessus... Mais ça s'est super bien passé, c'est vraiment un type cool, avec un bon univers musical. En retour, il m'a proposé de lui produire deux titres pour son album qui devrait sortir incessamment sous peu. Le son est très West Coast, très G. J'ai chanté dessus, chantonné pardon, avec ma petite voix cristalline. Et DJ Madfunk vient hoster le final.


"Laisse Faire" f/ G.G. & Idyl
G.G., c'est la première famille, c'est le frère de ma femme. Ce morceau a été fait il y a quatre ans avec lui, et j'avais fait le refrain. Comme l'instru était bien musical et me plaisait bien, j'ai demandé à G.G. de reposer dessus mais avec d'autres paroles. Et avec Idyl au refrain, ça apportait une musicalité encore plus énorme. G.G. a accepté de rapper à nouveau, mais il faut savoir qu'il chante désormais.


"Los Angeles Lloran" f/ Bamn

Un son très mélancolique avec un texte triste, et vrai. J'ai voulu faire un instru avec pas mal d'ambiance sur une base Electro. Bamn est d'origines mexicaines, il rappe très bien en espagnol.


"On a ça dans la Chromatine" f/ Redbioul
C'est la dernière chanson qui a été faite, je ne pensais pas que Redbioul allait être sur le CD en fait car je ne le connaissais pas. Des Homiz Capables font aussi parti de ces groupes très bien structurés, et même s'ils sont séparés ils taffent toujours ensemble. Un jour, j'ai eu l'occasion de bien faire connaissance avec Bioul et j'ai adoré sa vision des choses, de la musique. Il a une très belle manière d'être, un amour très communicatif. Et pour moi, c'est un tueur, j'adore ce qu'il fait. Le beat se marie bien avec son univers, assez hardcore. Je souligne au passage que Redbioul est aussi un excellent beatmaker. J'en profite pour faire de la pub au passage pour la compilation Asphalt Themes qu'il a produite avec Quartz : c'est une tuerie. Redbioul, c'est un gars vrai.


"Fiesta Mundial" f/ Sursidesilvaz & Playaman, Flendo, Cap N1ne & Teknikkz & Don-Is

Le plus gros featuring du CD ! Don-Is est un très bon beatmaker, le pro du talk box de Genève, de Suisse même. Un album qu'il a dédié à ça va sortir, et ça va être du lourd. Sursidesilvaz & Playaman sont des chiliens que j'ai rencontré via MySpace par le biais de Flendo, un espagnol de Strasbourg : ils sont tous très West Coast pour mon plus grand plaisir ! Et en plus, après avoir posé des trucs de malade sur mon beat, ils m'ont dit qu'ils connaissaient deux gars de Toronto, Cap N1ne & Teknikkz qui avaient trop kiffé le morceau et qui voulaient trop poser dessus. Je leur ai jamais parlé, ils m'ont posé un truc de tueurs, ils m'ont fait trop plaisir ! Tout ça, c'est grâce à MySpace. Et pour finir, Don-Is est venu rajouter son talk box sur le refrain.


"Goodbye" f/ LynSun
Si Goodbye est à la fin, ce n'est pas pour que le titre fasse guise d'outro, mais tout simplement parce que c'était un bon prétexte de clore la compile. LynSun est une chanteuse que je connais depuis pas mal de temps, elle a une voix très Soul, très cassée. J'ai même décidé de mettre une partie du budget d'Eponyme dans ce morceau avec un clip, vu que ça peut également être positif pour elle. C'est clair que Goodbye ne reflète pas du tout la compile, mais c'est avant tout au coup de coeur que j'ai fait ça. LynSun déchire, elle mérite vraiment ça.



img444/4016/chromatikspd0.jpg

Commenter cet article