Quartz & Redbioul - Asphalt Themes

Publié le par Tuân

img452/5231/aiglesp3.jpg   Asphaltissimo





Attendu depuis un bon moment, le projet Asphalt Themes regroupait au départ non pas deux beatmakers, mais trois. N’Playz, dernier loustic du trio de base et originaire d’Europe de l’Est (histoire de prouver qu’on sait de quoi on parle chez Holla Back, huhu), après avoir mis les voiles pour des raisons obscures, laissa au final le travail de production à Quartz et Redbioul, et ce sur plus de vingt titres. Nos deux genevois, autrefois collègues sous la bannière des Street Souldiez (et non, n’allez pas croire qu’ils sont pour autant en guerre, bande de sales belliqueux), joignent leurs forces afin de nous servir des beats taillés dans le bitume, donc méchamment orientés rue. Alors oui, les choses commencent franchement bien avec un Ain’t No Chaser plein de flow invitant le suédois Adam Tensta (bouillant) et l’américano-genevois O.D., et le très soulful et Get Largesque Reste Open avec J.A.X.. En bon méfiants, on se dit que la compilation ne pourra pas tenir la barre si haut très longtemps, mais des titres tels que I See, Entre Joie et Peine (avec un couplet brûlant de Redbioul), ou encore Geneva Capo, pour ne citer que ces trois exemples, ne font que confirmer la qualité de cette compilation de haute teneur. Et bien que les styles de Quartz et Redbioul sonnent bien différemment derrière les consoles (Quartz donne plus dans le synthétique, Bioul plus dans le fascisme sonore), on constate avec grande joie que leur travail est complémentaire, et rend l’ensemble d’Asphalt Themes extrêmement cohérent et agréable à l’écoute. Mais plus qu’un apport au niveau des mélodies rendant cette street tape ô combien efficace, retenons l’effort de nos deux larrons au niveau de la démarche : d’une part humainement afin de dégotter des artistes internationaux (shout out à MySpace), et d’autre part au niveau de la rigueur (shout out à Bioul, l’arme administrative la plus puissante au monde). Malheureusement, faire du (très) bon son n’est pas pour autant synonyme de compréhension du grand public. En effet, Quartz et Redbioul ont eu à la fois l’intelligence et le malheur de proposer leur Asphalt Themes via paiement et téléchargement PayPal, c’est-à-dire via le Net. De là, l’appréhension de l’auditeur lambda quant à l’achat virtuel de cette tape pose problème. Mais je vous assure, tout est fiable et rudement bien expliqué : donc munissez vous de votre carte, ou rentrez en contact avec Redbioul et Quartz, et mettez absolument la main sur cet Asphalt Themes brut de décoffrage. Un des skeuds les plus hot de la fin d’année 2007, j’ai dit.

_TN


MySpace Asphalt Themes



Commenter cet article