Fuck Astérix

Publié le par Tuân

Prout : ça pue



Sans vouloir partir dans le débat moisi et somnolant, je tenais à dire quelques mots concernant le nouvel album d'Astérix le Gaulois : Le Ciel lui tombe sur la Tête, ou quand ça commence à sentir le sapin pour Uderzo.

Pour les (trop) jeunes, sachez simplement que Uderzo fait partie des dessinateurs ayant marqué cette âge d'or de la bande dessinée franco-belge, au temps où le journal de Spirou et Pilote tenaient le haut du pavé à travers les sorties Dupuis et consorts. On se rappellera alors le bonheur que pouvait nous procurer les albums d'Astérix, fruit des efforts combinés d'un binôme complémentaire et exemplaire, à savoir l'excellent et regretté Goscinny au scénario et le talentueux Uderzo au dessin.

Dessins clairs à la lisibilité fluide, humour fin et ravageur accompagné de punchlines pouvant envoyer Aubry dans les cordes (Il ne faut jamais parler séchement à un Numide, exemple de phase délicieuse parmi tant d'autres) ; du vivant de Goscinny, Astérix représentait pour moi le meilleur de la BD franco-belge.

Mais voilà, Uderzo seul, les aventures du Gaulois allant, le tout perdit inévitablement de sa verve si particulière pour finalement devenir quelconque. À la suite du Le Ciel lui est tombé sur la Tête, je rajouterai même grossier, voire complétement raciste.


– Mais qui sont ces Nagmas qui vous effrayent tant ?
– Ils viennent de la planète GMANA et veulent être les seuls maîtres de l'univers !


Pour l'histoire (navré, l'italique ou les guillemets étaient de rigueur), elle se résume sur ma fesse gauche : un extraterrestre Tadsylwien (anagramme de Walt Disney) du nom de Toune (référence phonétique à Toon) débarque dans le village des Irréductibles pour leur faire part de la menace grandissante des Nagmas (anagramme de mangas). Ca va chier.



Ils nous copient, mais ils sont moins avancés que nous sur les connaissances scientifiques !


– Moi vouloir faire paix avec petits hommes de terre !
– En plus, y cause pas comme nous !


Pas besoin de vous faire un dessin afin que vous captiez la profondeur de l'oeuvre de Ud... Sachez de plus que le père Nagma débarque dans un vaisseau tout droit sorti de Grendizer, est tout jaune, a une armée de robots à sa botte (les Goelderas, on va pas se demander d'où ça vient) et parle comme un attardé au QI d'éponge. Il est évident qu'il peut être amusant (dans une certaine mesure) de se moquer de la manière de parler des orientaux dès qu'ils s'expriment dans la langue de Molière, mais commettre l'amalgame de mêler le tout à une opposition Manga/BD franco-belge me paraît véhément et tout à fait stérile. Rajoutez à tout cela des références historiques bien datées faisant allusion à l'infériorité technologiques du Japon par rapport aux États-Unis, et vous aurez l'impression que la Guerre Froide frappe aux portes de la Gaulle et que Ud la baltringue se voit dans l'obligation de remédier à tout cela.

Vous excuserez l'utilisation du terme "raciste" dans mon paragraphe plus haut, mais placer ce genre d'allusions tendancieuses en filigrane témoigne amplement d'une mentalité passéiste, voire quasi xénophobe ; le non-dit est toujours plus lourd de sens, transformant l'humour bon enfant d'Astérix en pamphlet 1950 VS 2006. Le blond moustachu est déjà mort une fois suite au décès du scénariste de la série, quelle tristesse de constater que Uderzo s'efforce tant à le faire mourir une seconde fois.

Bref, étant non seulement fan de mangas et de japanimation, je suis également asiatique et ce n'est pas sans haine et dégoût que j'adresse ces mots à l'assemblée afin de partager ce coup de gueule.

Uderzo : le Ciel t'es définitivement tombé sur la tête mon con.

Cela dit j'attends impatiemment son futur album mettant en scène un barbu à la tête d'une troupe de brûleurs de charrues.





En voilà un qui a encore abusé de l'amphore.

_TN

Publié dans NIAKERIES

Commenter cet article

Twinny 29/08/2006 21:47

Ben vi Tuân, t'as raison, j'ai eut des echos de ce tome honteux d'Astérix, mais on dirai qu'ils ont peur que les mangas leurs "mangent" leurs gagne pain, bande de mécréants (j'itai pô jusqu'a tes extreme Tuaninounet

Tuân 29/08/2006 23:19

Le manga représente tout de même plus de 30% des ventes BD en France (en comptant les comics et comagnie), ce qui représente quasi un tiers. Il est donc peu étonnant qu'un croulant comme Ud décide de se lancer dans la critique... avec très peu de talent.Sans Goscinny, l'animal n'est rien.

Tuân 03/08/2006 01:59

Faggot.

madame de la rocha 02/08/2006 21:02

et banzaî