Masta Ace - A Long Hot Summer

Publié le par Tuân

Le retour du Juice Crew




Malgré sa sortie ne faisant évidemment plus partie de l’actualité rappologique de ces derniers mois (il date de presque deux années), nous nous devions de rendre hommage au dernier album de Masta Ace : A Long Hot Summer. Le vétéran de Brooklyn, non content d’avoir marqué les années dorées du Hip-Hop au sein du Juice Crew, donne une leçon de style et de fond à ceux qui auraient eu le malheur de penser que le rap se résumait à Ja Rule et The Game. Masta Ace, pour cet album d’avant retraite, a fait appel à son meilleur cahier de rimes et à une flopée de producteurs aussi talentueux que peu médiatisés. Disposable Arts, le précédent album dans lequel le personnage incarné par Masta Ace sortait de prison et tentait tant bien que mal de trouver une niche dans une chienne de vie, était un album conceptuel de haute teneur. Sa suite, –ou plutôt son prequel- A Long Hot Summer, complète Disposable Arts en mettant en scène le même personnage avant son incarcération. C’est ainsi que nous retrouvons notre héros, évoluant dans le paysage d’un été chaud, assommant, rythmé par sa rencontre avec le nerveux et irrésistible Fatz Belvedere (producteur affilié à Suge Knight) et l’influence des aléas non pas climatiques mais humains. En phase avec les éléments l’entourant, et plus particulièrement avec le ghetto, Ace se plaît à aller à leur rencontre sur une pléthore de titres lucides et plus inspirés les uns que les autres comme sur The Ways : A life in rap's like a knife in the back / This life attracts some of the trifest cats / Niggas gettin' deals with pipes and bats / If that don't work, then they strike with gats. Mieux encore, Good Ol’ Love, merveille sonore de l’exceptionnel 9th Wonder et merveille textuelle du old timer de Crooklyn : I won't disappear, I'ma keep on givin' / I'ma keep on livin', I'ma keep bein' driven / I'm down to earth and I'm close to ground / And spit shit better than most around / This how Hip-Hop is supposed to sound / Tear them other cats' posters down now. Plus de quinze années de carrière dans les shoes, Masta Ace livre un A Long Hot Summer d’anthologie, indispensable pour nous autres auditeurs. Et surtout indispensable pour le Hip-Hop.

_TN

img161/4359/40tb4.jpg

Publié dans HIP-HOP : Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Al 29/11/2007 15:30

dans les dernieres news il serait entrain d'preparer un come back!sinon l'album claque! et surtout la track produit par 9th

Tuân 29/11/2007 17:10

J'ai adoré ce CD... vivement une suite, en effet.