Lil Jon & The Eastside Boyz - Crunk Juice

Publié le par Tuân

Yeeeeeaaaaaaaaaaaaaah !


Crunk Juice

 

Suite à l’incroyable succès de Kings Of Crunk (qui a eu droit à une grosse chronique), Crunk Juice a été généreusement distribué dans tous les points de vente ricains à plus d’un million d’exemplaires, un record en soi cela dit. Il faut dire qu’après avoir été nommé producteur de l’année par le (sérieux) magazine Scratch et avoir travaillé avec des pointures de l’entertainment aussi variées (de Mobb Deep à Petey Pablo) que peu ou prou talentueuses (de R.Kelly à Ciara), c’est donc en toute logique que Petit Jean et ses Eastside Boyz allaient réitérer leur formule animale pour un opus portant le doux nom de leur boisson énergétique : Crunk Juice. Si la musicalité de l’album se révèle assez répétitive, Lil Jon se reposant un peu trop sur ses acquis, il faut tout de même rester lucide et saluer le génie et la sauvagerie de certains titres comme Real Nigga Call avec ce vieil Ice Cube plus westcoast que jamais (vive l’assemblage Dickies...), Don’t Fuck With Me soutenu par un beat délicieusement metal du légendaire Rick Rubin, Bitches Ain’t Shit accompagné d’un chant de Nate Dogg encore plus ensoleillé que la bordure de Long Beach, et Grand Finale avec un des meilleurs rassemblements de rappeurs depuis un bon moment (jugez vous-mêmes : Nas, Jadakiss, T.I., Bun B et Ice Cube). Citons également le langoureux Lovers And Friends, petite tuerie low tempo avec Usher hululant, Ludacris rappant élastiquement et Lil Jon braillant bruyamment. Mais le meilleur morceau de l’album reste le single What U Gon’ Do featuring Lil’ Scrappy, efficace et définitivement prochain roi du sud... Bon, à l’écoute de Crunk Juice, le Crunk et Lil Jon finissent par devenir victimes d’eux-mêmes : savoureux mais écœurants. L’édition américaine offre un CD de remixes sympathiques mais dur à digérer et un DVD rempli de conneries (qui ne sert à rien, donc), limite intéressant pour ceux qui veulent voir Lil Jon sans ses lunettes se réveiller le matin avant d’aller faire son caca crunk. Damn, j’adore le sud.

_TN

img161/4359/40tb4.jpg

Clip de What U Gon' Do  f/ Lil' Scrappy

Publié dans HIP-HOP : Chroniques

Commenter cet article

Systool 06/08/2006 21:47

Respect pour Slayer mais pas fan, en effet... :-)SysT

Tuân 06/08/2006 20:39

Il a fait une chiée de trucs dans le HH à l'époque quand même (toujours aujourd'hui avec le 99 Problems de Jay.Z). Le sample pour la chanson de Lil Jon, c'est repris de Slayer... Pas trop ton truc je crois.

Systool 06/08/2006 20:07

Ah ben oui, légendaire Rick Rubin... et barbu en plus...SysTooL