Scandale : Maggiori et les Enfants d'Okura I

Publié le par Tuân

Marc Maggiori, un artiste sous influencé

L'image “http://www.vacarm.info/photos/por/Kemar-pleymo.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Marc Maggiori est un artiste aux multiples casquettes. Chanteur du groupe Pleymo, réalisateur de clips, illustrateur… Il a récemment signé avec France 2 et La Perrine un projet de série d’animation nommé "Anatane : Les Enfants d’Okura", ouvertement en référence à l’animation japonaise.

Le problème avec Maggiori est qu’il est assez peu créatif en tant que graphiste, et lorsqu’il lui vient l’envie de chercher l’inspiration dans le travail d’un autre auteur, cela vire souvent au plagiat. Pour le dossier de promotion de sa série TV, il est notamment allé jusqu'à reprendre tel quel un décor original du Studio Ghibli pour un des visuels de démonstration... entre autres. Retour sur une "affaire" qui a fait fureur sur le net, images à l'appui.


L'affaire

Marc Maggiori est donc un artiste aux "talents" divers ... il se dénote de son travail graphique une forte influence japonaise, de type "manga". Les fans les plus assidus auront peut-être déjà découvert son petit dessin animé réalisé pour Pascal Obispo et présent sur le DVD de la tournée Millésime 2001. Un court-métrage intitulé "Pop" (télécharger un extrait), à très forte sous-influence Dragon Ball Z. Maggiori avait également réalisé la couverture de l'album Medicine Cake de son groupe Pleymo, très inspirée d'une illustration de Jin-Roh (long-métrage d'animation japonais). Bref le style de Maggiori semblait jusque là beaucoup prendre dans le manga et l'animation japonaise, et ce sans vraiment donner quelque chose de nouveau (ce qui est assez courant en Occident).


http://www.pleymomusic.com/images/jackette_medecineB.jpg
Couverture d'un album de Pleymo évoquant clairement Jin-Roh


Depuis déjà un moment Maggiori travaille sur un projet de série TV animée (26x26) nommé Les Enfants d'Okura. Développé par Les Films de la Perrine, cette série est produite par France 2 pour une livraison prévue fin 2006. La production de l'animation doit démarrer très prochainement en Corée, comme souvent pour des productions TV (et non pas au Japon chez Production IG comme cela avait été envisagé pour ce projet). L'écriture du scénario est quand à elle bien avancée, sous la direction d'Eric Rondeau.

En septembre 2004, j'ai publié une news sur ce projet. Suite a cela, un des intervenants de mes forums (Buta) s'est rendu compte qu'un des visuels publié ré-utilisait un décor de Mimi O Sumaseba, film du Studio Ghibli (où travaillent Hayao Miyazaki et Isao Takahata, entre autres). Le visuel de Maggiori reprend le décor en y ajoutant un halo photoshop ainsi que des personnages par dessus (voir dans les images). Maggiori n'a demandé aucune autorisation au Studio Ghibli, et il s'est également permis de le dénaturer en le retouchant a quelques endroits (carreaux, robinet ...). Un procédé assez honteux de la part d'un artiste, surtout que ce visuel des Enfants d'Okura a été intégré au dossier du projet pour lequel Maggiori est rémunéré au niveau du developpement graphique & droits d'auteur a terme.

Une polémique a alors démarrée sur mes forums de discussion, l'artiste n'en étant donc pas a sa première oeuvre très "inspirée".

Suite a cela, le magazine Animeland (qui suit Catsuka) a contacté Maggiori, et ce dernier a répondu indirectement sur leur site.

Voici sa réponse "officielle":

"Rassurez vous, explique Marc, le décor de Anatane servait pour le dossier de présentation de la série que j'avais monté au départ. Il n'aurait jamais été utilisé dans la série. Figurez-vous que j'avais d’ailleurs rencontré Miyazaki-san dans son studio et je lui avais montré le dossier à l'époque, ce qui l'avait d’ailleurs beaucoup fait rire!!..."

Une réponse un peu futile. Miyazaki n'ayant été ni réalisateur ni producteur sur ce film (de feu Yoshifumi Kondo), on voit alors mal qu'est-ce qu'il pourrait légitimer (il a seulement signé le scénario et le storyboard de cette production). De plus, on imagine assez mal Miyazaki hilare devant un décor de Ghibli dénaturé et ce sans credits.

Le site de Maggiori se voit mis à jour dans les jours qui suivent, alors qu'il était à l'abandon depuis plus d'un an... coïncidence ? Il en a également profité pour prouver qu'il n'assumait en vérité pas son geste : le visuel promo des Enfants d'Okura plagiant un décor de Mimi O Sumaseba disparaît du site.


http://hanayume.net/hanami-gumi/anime/whispers.jpg
Vous verrez dans la suite de cet article
à quel point Maggiori a sucé divers animes,
dont Mimi O Sumaseba de Miyazaki



Plus précisément, l'artiste s'est empressé d'acheter le nom de domaine MarcMaggiori.com, et de le faire rediriger vers un nouveau compte free.fr, qui ne propose plus le visuel tendancieux... ce dernier étant alors encore en ligne pendant un temps sur l'ancien site.

Suite à la refonte de son site s'en est suivi le concours que j'ai intitulé "Maggiorip", car dans les nouveaux travaux pros et persos qu'il présentait, on a découvert un nombre considérable de plagiats.

Exemples d'autres oeuvres plagiées dans le cadre du dossier des Enfants d'Okura :

"Innocence" (Ghost In The Shell 2, film d'animation de Mamoru Oshii)
"Nausicaa, la valée du vent" (film de Hayao Miyazaki - Studio Ghibli)
"Beyond", court-métrage de l'omnibus Animatrix (Matrix - Warner) réalisé par Koji Morimoto.
"Evangelion" (Hideaki Anno - Gainax)
"Blood The Last Vampire" (moyen-métrage d'animation japonais réalisé par Hiroyuki Kitakubo).
"Cannon Fodder" (Memories / Otomo)
...

En juillet 2005 je publie à nouveau une news suite a la découverte d'un teaser (télécharger la vidéo) des Enfants d'Okura sur le site de La Perrine. Sur une chanson de Pascal Obispo est présentée un simple diaporama de quelques visuels promos de Maggiori, sans animation. Ce teaser n'est donc vraisemblablement pas tout frais, mais il prouve encore une fois l'ampleur du problème, puisque sont utilisés dans cette vidéo promotionnelle certains visuels où Maggiori a commis des actes de plagiat.

Quelques jours plus tard sur mes forums, on se rend compte en revisionnant son court-métrage de fin d'études Ken-Kyuu (télécharger la vidéo) qu'il pratiquait déjà à l'époque ce genre de sous-créations : il a repris quasiment tels quels des décors de films d'Hayao Miyazaki (Porco Rosso, Princesse Mononoke ...), et même un poster d'un film de Disney (Le Bossu de Notre Dame). Il a également décalqué certaines animations du film "Le Prince d'Egypte" (Dreamworks). On pourrait se dire que c'est un peu moins grave comparé aux Enfants d'Okura, puisqu'un court étudiant n'est pas trop diffusé et n'est pas censé être exploité... mais il n'en est rien puisque Ken Kyuu est aujourd'hui un long-métrage de 80 minutes actuellement en developpement au studio La Perrine... On peut donc se demander si Maggiori ne se serait pas privé de démarcher ce projet en montrant son court d'école. À noter que Maggiori est sorti de son école (ESAG Penninghen) avec la mention Très Bien (et non major de promo), il a même été professeur là-bas par la suite.

Marc Maggiori est intervenu a quelques reprises sur mon forum, mais sans jamais vraiment assumer ses actes, un très leger mea culpa fut à un moment esquissé. Esperons qu'il saura à l'avenir mieux faire usage de ses inspirations.

http://blog.doctissimo.fr/php/blog/Alucard/images/photo_groupe248.jpg
Weeeeh... Pleymo c'est déjà musicalement mezzo, mais alors là...

Voila donc l'affaire résumée.
Cette page se veut être un coup de gueule multiple.
Tout d'abord contre ces pratiques honteuses... évidemment beaucoup de dessinateurs utilisent des photos ou dessins en référence pour leur travail, mais il y a la manière... inspiration... hommages... pastiches... vols... tout cela est différent. Maggiori dissimule et dénature ses inspirations. Il n'est bien sur pas le seul a commettre ce genre de choses, mais cela semble être une fréquente façon de faire chez lui.

Mais au delà, ce qui me touche particulièrement c'est que Les Enfants d'Okura se présente comme un projet de série ouvertement influencé par l'animation japonaise. Si on se doute que de tels abus ne pourront être pratiqués dans une configuration de prod, on peut déjà rester déconcerté par la façon dont le dossier graphique a été monté, élément important dans la quête de financements (budget de la série : environ six millions d'euros), alors que tant d'autres projets graphiquement plus originaux peinent a avancer. Bien sur, le dossier graphique ne peut compter seul dans la promotion du projet et dans son bouclage financier, il faut aussi souligner l'importance du developpement littéraire par exemple, dont nous ne connaissons pas le contenu.

Il ne faut d'ailleurs pas prendre ce que j'écris ici comme une attaque contre la future série des Enfants d'Okura (fruit d'une équipe qui aura retravaillé le tout), mais uniquement contre ce dossier de présentation graphique qui a donc joué un rôle important. Il a été utilisé à des fins professionnelles, avec par exemple dès 2002 (et donc avant le gros du travail scénaristique) l'obtention d'une aide du CNC. Les visuels plagiés ont été officiellement associés à l'image du projet (teaser vidéo inclus), publiés et crédités Maggiori/La Perrine sur le site de l'artiste par exemple, et on peut aussi se demander si le dossier n'aurait pas (comme cela se fait normalement) été déposé à leurs noms. Et donc comme évoqué precedemment, Maggiori a logiquement été rémunéré pour ce travail, sur lequel il a et touchera des droits.

Dès septembre 2004 j'ai pris l'initiative de contacter Sophie Gigon (Directrice des programmes jeunesse de France 2) ainsi que Florence Marchal (Directrice Générale / Responsable du Developpement chez La Perrine). Je leur ai fait part des cas de plagiats (Maggiori les placant en situation périlleuse si litiges il y a) et de mon indignation face a cela. Je n'ai pas eu de retours, mais (coïncidence ?) dans les jours qui ont suivi mes mails Marc Maggiori a retiré de son site un très grand nombre d'images d'Okura qu'il présentait. Pour être plus précis, il proposait à l'origine vingt-deux images... il en reste deux.

En Juillet 2005 nous avons contacté les studios japonais suivants : Ghibli, Production IG, Studio 4°C, Gainax. De nombreux autres professionnels japonais ont aussi été informés, l'association ANIDO a même relayé l'info sur son site. En France aucun média officiel n'a osé évoquer l'affaire comme il se doit ... certains médias spécialisés semblant trop frileux voir déconnectés de la réalité ...

Wait & see, la série est donc censée être en prod depuis début 2005 ...

_Tsuka


-------------------------

"Les Enfants d'Okura"

http://www.catsuka.com/insolite/maggiori/gal_okura/poster01.jpg

Réalisateur : Marc Boréal
Directeur artistique : Marc Maggiori
Directeur d’écriture : Eric Rondeaux
Scénario : Eric Rondeaux, Marc Perrier, Thomas Bourgue
Format : 26 épisodes de 26 minutes
Producteurs : Les Films de la Perrine, France 2, Carrère Group, Tooncan
Budget : 5.9 millions d'euros
Date de livraison : Septembre 2006 (selon le magazine Ecran Total)
Distribution : Carrère Group

NB : Diverses sources & médias évoquaient Maggiori au poste de réalisateur. Ce ne sera au final pas le cas. Merci à Eric Rondeaux pour les infos additionnelles concernant le staff.



--> Voir les Preuves en image (II)
--> Voir les autres images et les Travaux persos (III)
--> Source : http://www.catsuka.com/maggiori.php

Publié dans NIAKERIES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mistakoko 13/01/2007 00:33

Ah ah je l'imgaine trop comme Dier Bourdon des Inconnus et les Tranxen 200 en train de mettre ses mèches de cheveux derrière ses oreilles. "Oui mais c'est un problème de son analogique..."Version Kyo : "Oui mais tu vois là, je le sens pas...j'ai besoin de me retrouver." Pour te retrouver faudrait déjà t'avoir trouver une fois mon bonhomme. Bon, fermons la parenthèse.

Tuân 13/01/2007 10:42

C'est assez ça je dois dire... Mais les Tranxen étaient un classique, et ô combien juste dans la critique. Kyo, qu'ils aillent mourir.

Mistakoko 11/01/2007 16:26

Les Kyo sont venus chanter dans le festival de la Furia à côté de chez moi, ils se sont pris des bouteilles de bière...Apparemment, les mecs bourrés n'apprécient pas tellement leur musique.A part ça moi j'y connais rien! mais je suppose que dans les styles musicaux, il existe des chèvres...

Tuân 11/01/2007 17:09

Ton anecdote me fait plaisir, parce que Kyo... euh. C'est nul quoi, en toute objectivité. Et pour parler du chanteur, ce gars a annulé une tournée parce qu'il s'était fait poser par sa meuf. C'est gay ça.

SysT 09/01/2007 08:42

;-)

Tuân 09/01/2007 10:38

Sinon, le milieu "rock" pense quoi de cette petite bande qu'est Pleymo ? C'est toi qui m'avais dit qu'il y avait un collectif Pleymo/Kyo non ?

Systool 07/01/2007 22:32

Non, je parlais juste de PLEYMO...Mais l'histoire m'a intéressé, vu que je la connaissais pas... et dire que je trouvais la pochette de "Medicine Cake" stylée...SysT

Tuân 07/01/2007 22:45

Il faut que les gens soient au courant de ce genre d'histoires, qu'elles sachent que des sales types sans talent pompent le taf des autres pour en faire de la merde. Oui, je suis un facho, et oui cette histoire de mourt sur le haricot depuis un bout de temps. J'espère simplement que  France 2 et la Perrine ont pris conscience de ce plagiat à outrance.Un vrai mec ne pompe que les bédos, word !

Systool 07/01/2007 15:44

Nananère... t'as parlé d'un groupe rock aussi pourri que PLEYMO avant moi... ;-)Je savais pas que l'ami Marc était un artiste aussi complet SysT

Tuân 07/01/2007 17:16

Euh, tu veux parler de quel groupe de merde ? Kyo ? Ca m'étonne pas que les deux se foutent ensemble pour faire leur sale biz musicale, bonjour le collectif. Mais bon, nous on a les K-Maro et les Tragédie pour le Hip-Hop/RnB, vous vous avez Kyo et Pleymo.Et Marco là, ça m'a tout l'air d'être un sacré bouffon. J'espère que son sale projet a été annulé, c'est vraiment du n'importe quoi. En dehors de ça, c'est à se demander s'il sait réellement dessiner.